Patrice Chéreau

Un Musée imaginaire

11 juillet – 10 octobre 2015

@ V. Picon

@ V. Picon

@ V. Picon

Cette exposition inaugurale est le premier hommage consacré à ce monstre sacré du monde du théâtre, de l’opéra et du cinéma, devenu une icône nationale depuis sa mort en octobre 2013.

Associé à l’IMEC (Institut Mémoire de l’édition contemporaine) où Patrice Chéreau avait déposé ses archives personnelles, Éric Mézil a proposé en tant que commissaire de l’exposition, un parcours associant ses notes, esquisses, entretiens filmés avec des œuvres d’art de toutes périodes et une prédilection pour les grands maîtres du romantisme passionnés d’Histoire, tels Delacroix, Géricault, Ingres, Chassériau ou des maîtres du XXe siècle, de Giacometti avec le Portrait de Jean Genet à Anselm Kiefer pour évoquer Richard Wagner, de Francis Bacon à Cy Twombly qui comme Chéreau sut trouver l’essence de la tragédie grecque. 

Les trois thématiques associées à l’œuvre polymorphe de Chéreau sont bien entendu traitées dans l’exposition et le catalogue : le théâtre, le cinéma, l’opéra. Mais le principe retenu est davantage concentré sur des « plongées » dans son univers où chaque salle est un condensé de ses obsessions, de ses passions, où ses trois domaines artistiques de prédilection sont traités en s’inspirant des écrits de l’homme de théâtre : l’engagement politique, les années sida, le rapport au corps et à l’amour, la passion de l’histoire classique et contemporaine…

Les artistes

Adel Abdessemed, Marina Abramovic, Antonin Artaud, Francis Bacon, Peder Balke, Jean-Michel Basquiat, Hans Bellmer, Christian Boltanski, A. Bourjos, Victor Brauner, Guillaume Bresson, Francesco Cairo, Jean-Baptiste Carpeaux, Théodore Chassériau, Jeanne-Elizabeth Chaudet-Husson, Patrice Chéreau, François Clouet, Léon Cogniet, Alexandre Correard, François-Xavier Courrèges, Jacques-Louis David, Edouard Debat-Ponsan, Berlinde De Bruyckere, Eugène Delacroix, Georges De La Tour, Jules-Elie Delauney, Duane Michals, Jean Dubuffet, Marlene Dumas, Henri Fantin-Latour, Mariano Fortuny, Füssli Johann Heinrich, Cyprien Gaillard, Théodore Géricault, Alberto Giacometti, Anne-Louis Girodet-Trioson, Nan Goldin, Felix Gonzalez-Torres, Douglas Gordon, Georges Grosz, Alexander Harrison, Hugo Hodiener, Candida Höfer, Edward Hopper, Roni Horn, Eugène Isabey, Erez Israeli, Louis Janmot, Anselm Kiefer, David Lamelas, Jérôme Martin Langlois, Gustave Le Gray, O. Winston Link, René Magritte, Robert Mapplethorpe, Brice Marden, Henry Peach Robinson, Yan Pei-Ming, Pablo Picasso, William Quiller Orchardson, Pierre-Auguste Renoir, Gerhard Richter, Henri Rivière, David Roberts, Georges Rouault, Rudolf Schlichter, Carlos Schwabe, Andres Serrano, Théophile-Alexandre Steinlen, Thomas Struth, Hiroshi Sugimoto, Cy Twombly, Raoul Ubac, Vincent Van Gogh, Jacques Villeglé, Gabriel Von Max, Mark Wallinger, Bob Wilson, Zoran Music

Une sélection du fonds permanent

Pour cette première présentation d’une sélection du fonds permanent dans l’Hôtel de Montfaucon, la majeure partie des grands noms qui font la Collection Lambert est mise à l’honneur.
Les années 60, 70 avec Robert Mangold, Robert Ryman, On Kawara, Fred Sandback, Richard Tuttle, Agnes Martin, Carl Andre, Sol Lewitt (dont le grand Wall Drawing, caché au public depuis 2005, est redécouvert), Lawrence Weiner, Donald Judd, Richard Serra, Marcel Broodthaers, Bruce Nauman, Richard Long, Niele Toroni, Denis Oppenheim, Brice Marden, Cy Twombly…
Les années 60, 70 avec Robert Mangold, Robert Ryman, On Kawara, Fred Sandback, Richard Tuttle, Agnes Martin, Carl Andre, Sol Lewitt (dont le grand Wall Drawing, caché au public depuis 2005, est redécouvert), Lawrence Weiner, Donald Judd, Richard Serra, Marcel Broodthaers, Bruce Nauman, Richard Long, Niele Toroni, Denis Oppenheim, Brice Marden, Cy Twombly…
Les années 80 avec les grands noms de la peinture – Miquel Barceló, Julian Schnabel, Jean-Michel Basquiat – présentés dans la salle de grande hauteur à l’éclairage zénithal.
Les années 80 avec les grands noms de la peinture – Miquel Barceló, Julian Schnabel, Jean-Michel Basquiat – présentés dans la salle de grande hauteur à l’éclairage zénithal.
Enfin, la fin du XXe et le début du XXIe siècle sont représentés par Douglas Gordon, Bertrand Lavier, Louis Jammes, Idris Khan, Francesco Vezzoli, Yan Pei-Ming, Diogo Pimentão, Rika Noguchi, Christian Marclay, Claude Lévêque…

Voir le catalogue d’exposition