Le Réveil des oiseaux

Hommage à Olivier Messiaen

14 décembre 2008 – 31 mai 2009

@ Martinez

@ Martinez

@ Martinez

Dans le cadre de l’année « Hommage à Olivier Messiaen », la Collection Lambert en Avignon propose une exposition consacrée au compositeur et à son amour des oiseaux. Nous nous intéressons à la particularité de ce compositeur, spécialisé en ornithologie, qui passa une grande partie de sa vie à voyager afin de répertorier et reproduire les chants des oiseaux avec des instruments de musique sur notre échelle tempérée de douze sons. Des partitions originales ainsi que le portrait d’Olivier Messiaen par Cartier-Bresson introduisent l’exposition. 

Dans le cadre de ce projet, la Collection Lambert en Avignon s’associe au musée Arlatan, créé par Frédéric Mistral à Arles, qui propose des objets provenant de ses riches collections tels un œuf pondu un soir d’éclipse qui portait bonheur autrefois, un autre recouvert minutieusement à l’encre des textes de la torah, des apaux à la forme de canards ou autres oiseaux mais aussi d’anciens pièges à volatiles formés de côtes d’animaux de la ferme, etc.

D’autre part, pour cette exposition, la Collection Lambert propose des œuvres d’artistes contemporains tels Carlos Amorales et son mobile monumental de corbeaux terrifiants, une installation sonore de Louise Lawler sifflant à la manière des oiseaux le nom de grands artistes des années 70 ou encore Roni Horn qui répertorie les oiseaux à sa manière en les photographiant de dos toujours avec le même cadrage. Carol Bove recouvre le sol de la Collection d’un parterre de plumes de paon et nous pénétrons les mystères des métamorphoses d’Ovide avec la vidéo de Sam Taylor-Wood qui met en scène les amours de Léda et du Cygne divin.