Stéphanie Brossard

Stéphanie Brossard, Glissement de terrain, 2020

Originaire de La Réunion, Stéphanie Brossard est née au Port en 1992. Elle explore à travers ses installations, photographies, vidéos et performances, les pulsions du monde. En imaginant le chaos comme un élan positif, d’où de nouvelles possibilités émergent, l’artiste expose les limites et les contradictions d’une histoire à la fois singulière et globale. Les notions de mobilité, de frontière et d’identité s’éprouvent par le prisme des perturbations naturelles présentes dans l’espace indo-océanique.

La démarche artistique de Stéphanie Brossard est donc motivée par son rapport au paysage. Un paysage qu’elle décrit comme témoins de nos actes, comme personnage actif de l’Histoire. En faire l’expérience c’est se livrer à ce que l’artiste nomme la nuit tropicale, un espace de lucidité et de résistance, de maronaz. L’expérience est prolongée dans des œuvres où le corps est en relation étroite avec la matière et les éléments.