Charlotte Gautier van Tour

Charlotte Gautier van Tour est née en 1989. Diplômée et félicitée de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris en 2014, elle poursuit en tant qu’étudiante-chercheure dans le programme de recherche Reflective Interaction à l’EnsadLab jusqu’en 2017. Après avoir participé à plusieurs résidences telles que la Cité des Arts de Paris, la Villa Belleville, La Source ou encore la Casa de Velázquez, elle vit et travaille actuellement à Marseille.

Un des enjeux principaux qu’elle s’est fixé pour les années à venir est d’aborder la résilience et l’écologie dans ses installations. Elle développe ses propres matières bio sourcées, recycle divers matériaux et privilégie l’économie locale tant pour sa consommation personnelle que sa production artistique.

×
“Les jeunes de la Villa Arc-en-Ciel ont travaillés sur la confection d’un paysage vu du ciel qui représenterait la biodiversité terrestre et marine de notre planète, avec des reliefs qui évoquent autant les montagnes, les prairies que les fond marins.
Je leur ai aussi demandé d’imaginer un message à graver, qu’aimerait-on transmettre aux générations futures si cette sculpture était découverte dans des milliers d’années ?
Les jeunes de la Villa ont travaillé l’argile et le plâtre. Nous avons concocté de la colle de farine pour fabriquer de la pâte à papier (avec des boîtes d’œufs), nous avons aussi été dans le jardin de la villa récupérer des végétaux morts et des cailloux que nous avons intégré à notre paysage vu du ciel.”
Charlotte Gauthier Van Tour

Ateliers réalisés avec quatre jeunes de 15 à 18 ans accueillis à la Villa Arcen-Ciel, structure d’hébergement habilitée PJJ.

La structure accompagne des mineurs et jeunes majeurs dans le cadre d’un placement pénale de six mois reconductibles.

1/1
En ateliers

Du 23 au 27 août

×
Charlotte Gautier van Tour et Jimmy Boury effecture à la Collection Lambert une résidence commune, pour travailler sur leur projet Ôsmos :
Le phénomène d’osmose représente une influence réciproque, Ôsmos propose une expérience visuelle, sonore et sensitive entre nos corps et l’eau.

L’eau est l’élément à l’origine de la vie et le connecteur entre tous les corps vivants sur notre planète. Nous sommes reliés par nos origines communes venant des océans.


L’installation sera composée d’une étendue d’eau reflétant la lumière et de sculptures en verre hybridant différentes formes du vivant. Les éléments seront relié.e.s par des électrodes plongés dans l’eau. Entrer en contact avec ces différentes sources aquatiques permettra d’entrer en contact avec les différentes matières sonores et ainsi d’entrer dans la composition et d’interagir avec elle.
Un chant commun pourra se faire entendre, grâce au contact avec l’eau.
La composition sonore se déploiera de manière spatialisé, elle utilise comme matériaux source des enregistrements effectués par des éco-acousticiens dans la Méditerranée ainsi que des instruments de nature électronique.

Nous souhaitons avant tout créer une expérience synesthésique qui nous relationne avec cet élément fondamental et matriciel. La sensation de l’eau mêlée aux textures visuelles et sonores présentes dans l’espace ouvrira, nous l’espérons un espace de re-connexion au vivant et à la mémoire de nos origines.

Charlotte Gautier van Tour et Jimmy Boury

1/1
En résidence

Du 2 au 5 novembre, avec Jimmy Boury